FIL D'AIR

La filtration de l’air

Une concentration élevée en poussières fines, telles que les pollens, bactéries, gaz d’échappement dans l’air est nocive pour la santé. Les particules PM2,5 et PM1 en particulier atteignent nos voies respiratoires et se mêlent à la circulation sanguine, pouvant même atteindre le cerveau.


L’utilisation de filtres dans votre VMC permet de réduire le taux de particules nocives dans une pièce à vivre,  nous faisons le point sur la nouvelle norme en matière de filtration.

(Zehnder Group France)

La norme ISO 16890 en un clin d’œil

La norme ISO 16890 remplace la norme EN 779 qui ne tenait compte que les particules de 0,4?m pour l’évaluation des performances des filtres. Les poussières fines, telles que les virus ou les pollens, présentent cependant différentes tailles, souvent invisibles à l’œil nu. La norme ISO 16890 répartit les filtres en quatre classes, filtrant certaines particules hors de l’air. Pour être rattaché à une catégorie, le filtre doit filtrer au moins 50 % des particules de la taille indiquée.

Seule la désignation des filtres a changé – leurs performances restent les mêmes. Le kit de filtres Zehnder ComfoAir Q ne portera désormais donc plus l’indication F7, mais F7/ISO ePM1>50%.

Pour plus d’information, découvrez la vidéo illustrant la nouvelle réglementation :

Pensez également à bien vérifier l’état des filtres de votre installation ! On voit ci-après l’état d’un filtre usé ayant servi plusieurs mois dans une installation en périphérie urbaine par rapport à un filtre neuf :